SAO - société des antiquaire de l'Ouest

AccueilQue fait-elle?PatrimoineArchives SAO & AHP

Archives SAO & AHP

La Société possède deux fonds d’archives tous deux déposés aux Archives départementales de la Vienne :

Archives de la Société des antiquaires de l’Ouest

Des manuscrits recensés dans un catalogue
  • Depuis sa fondation en 1834, la Société des antiquaires de l’Ouest a recueilli, sous forme de dons, quantité d’archives. Elle les a déposées en 1916 aux Archives départementales de la Vienne, où des compléments de dépôts ultérieurs ont régulièrement accru ce fonds, considérable tant par le nombre que l’ancienneté et l’intérêt historique des documents qu’il comprend.
  • Juste après leur dépôt, le Catalogue général des manuscrits de la Société des antiquaires de l’Ouest a été publié en 1917 par Clovis Brunel, archiviste de la Vienne, dans le Catalogue général des manuscrits des Bibliothèques publiques de France (1).
    Ce catalogue analyse les 299 premiers articles alors déposés.
  • En 1928, le successeur de Clovis Brunel, Joseph Salvini, publia en 1928 dans le Bulletin de la Société un Premier supplément, comprenant les articles 300 à 400 (2). Un supplément dactylographié recense les articles suivants, 401 à 673.
  • Les précieux papiers de l’archéologue Camille de la Croix (1831-1911) font l’objet d’un classement et d’un répertoire particulier. Ce fonds, classé en gros par l'auteur lui-même, est divisé entre trois grandes sous-séries : Notes archéologiques, plans, dessins, photographies (A), documents surtout biographiques (B), correspondance (C). Un répertoire manuscrit, « provisoire et incomplet », en a été dressé par Émile Ginot (août 1918).
Consultation des archives

La consultation des archives de la Société des antiquaires de l’Ouest est libre. En revanche, leur reproduction, sous quelque forme que ce soit (microfilm, photocopie...), est subordonnée à l’autorisation écrite préalable du président de la Société des antiquaires de l’Ouest, qu’il appartient au demandeur de se procurer :

  • soit à l'adresse suivante :
    SAO, B.P. 179
    86004 Poitiers Cedex
    en joignant, pour réponse à sa requête, une enveloppe timbrée, libellée à son adresse,
  • soit par formulaire sur le site internet.

 

Société des Archives historiques du Poitou

Historique
  • La Société des Archives historiques du Poitou a été constituée au lendemain de la Commune de Paris, pour conserver des fonds d'origine privée qui risquaient de disparaître, et publier des recueils de documents.
  • Le 29 novembre 1871, plusieurs érudits, très connus à Poitiers : Bardonnet, Bonsergent, Prevost de la Boutetière, Lecointre-Dupont, Ledain, Louis Rédet et son successeur Alfred Richard, expédièrent une lettre « aux personnes connues par leurs publications ou par l'intérêt qu'elles portaient à tout ce qui se rattachait à l'histoire du Poitou » pour les inviter à constituer cette société.
    La première réunion eut lieu le 24 décembre 1871.
  • Dès le début de l'année 1872 fut publié le premier volume des Archives historiques du Poitou.
  • La Société des Archives historiques du Poitou était en quelque sorte une filiale des Archives départementales, où elle eut toujours son siège.
    Elle publia soixante et un volumes(3), fort variés : de nombreux et précieux recueils de chartes, comme :
    • le magnifique, exemplaire Recueil de documents concernant le Poitou contenus dans les registres de la chancellerie de France, par Paul Guérin puis Léonce Célier, en quatorze volumes (du t. XI, 1881, au t. LVI, 1958),
    • le Cartulaire de l'évêché de Poitiers ou Grand-Gauthier, par Louis Rédet (X, 1881)
    • le chartrier de la Durbelière, par Joseph Salvini (XLV, 1926),
    • les Textes et documents relatifs à l'histoire des arts en Poitou, de René Crozet (LIII, 1942),
    • le Journal de M. Demaillasson, avocat du roi à Montmorillon (XXXVI-XXXVII, 1907-1908),
    • ou encore la Correspondance de Félix Faulcon, par Gabriel Debien (LI, 1939, et LV, 1953).
  • La Société des Archives historiques du Poitou fêta son centenaire le 28 novembre 1971, sous la présidence de Pierre Marot, membre de l'Institut, ancien directeur de l'École nationale des chartes.
  • Elle s’est dissoute lors de son ultime assemblée générale, du 21 mars 1988.
L'actif
  • Son actif est dévolu à la Société des Antiquaires de l'Ouest, qui a repris la suite des Archives historiques du Poitou en publiant à ce jour deux nouveaux volumes : le Coutumier d'Oleron, par James H. Williston (t. LXII, 1992) et les tomes du Grand cartulaire de l’abbaye de Fontevraud, par † Jean-Marc Bienvenu (t. LXIII, 2000).
  • Les riches archives de la Société des Archives historiques du Poitou ont été naturellement déposées aux Archives départementales de la Vienne. L’inventaire de la première partie du fonds, classé pour l’essentiel par Alfred Richard, président de la Société de 1882 à sa mort (1914), a été publié par Clovis Brunel. L’inventaire du reste du fonds a été rédigé par Noël Becquart.
  • Leur communication est régie par les mêmes règles que celle des archives de la Société des Antiquaires de l'Ouest.

Instruments de recherche

Les articles 1 à 192 sont décrits dans l'inventaire imprimé de Clovis Brunel, Manuscrits de la Société des Archives historiques du Poitou, à Poitiers, dans Catalogue général des manuscrits des Bibliothèques publiques de France, Sociétés savantes, t. Ier, 1931, p. 133-162 (4). Les suivants (193 à 325) sont compris dans Noël Becquart, Supplément dactylographié du fonds de la Société des Archives historiques du Poitou, c. 1985, 215 p.

 

(1) Le tiré à part porte la date de 1917. Il a été publié bien avant le volume dont il est censé être extrait (Catalogue général des manuscrits des Bibliothèques publiques de France, Sociétés savantes, t. Ier, 193I, p. 71-131).

(2) Poitiers, Société des Antiquaires de l’Ouest, 1928, 11 p.

(3) Le Catalogue des publications de la Société des Archives historiques du Poitou de 1871 à 1956 (tomes 1 à 55), par Gérard Jarousseau, a été publié en tête du t. LVI, 1958, p. I-XIV. Suivent Chartes et documents poitevins du XIIIe siècle en langue vulgaire, par Milan S. La Du (LVII et LVIII, 1960-1964), le Recueil de documents relatifs à l’abbaye de Montierneuf de Poitiers (1076-1319), par François Villard (LIX, 1973), le Livre des miracles de Sainte-Catherine-de-Fierbois (1375-1470), par Yves Chauvin (LX, 1976), le Recueil des documents de l’abbaye de Fontaine-le-Comte (XIIe-XIIIe siècles), par Georges Pon (t. LXI, 1982).

(4) Le tiré à part porte, lui aussi, la date de 1917.

Haut de page
Hôtel de l'Echevinage à Poitiers

Hôtel de l'Echevinage et des Grandes Ecoles
7, Rue Paul Guillon
BP 179 - 86004 Poitiers